Articles

Affichage des articles du mai, 2005

Comme dirait l'autre...

"Je suis capable du meilleur et du pire. Mais, dans le pire, c'est
moi le meilleur."
[Coluche]

Atmosphères...

Image
Le Café Jazz de Shimokitazawa.

Bien que ça n'ait, en réalité, pas grand chose à voir, c'est pour moi un peu le Montmartre de Tokyo. En arrivant à Paris, j'avais voulu vivre là-bas. En arrivant à Tokyo, j'ai voulu vivre ici.

C'est un quartier très différent du reste de la ville: construit sur une colline, les maisons y sont plus basses, les rues plus étroites et les voitures peu nombreuses.

C'est un quartier jeune, truffé de bars introuvables et de boutiques de frusques, rempli le soir de musiciens de rues que même la pluie n'arrête pas. Il y règne un esprit bien plus calme que dans les grands quartiers où, je vous le disais avant-hier, les gens communiquent au mégaphone. Ici tout se fait à pied et on est jamais sûr d'arriver là ou on voulait aller.

C'est encore le meilleur moyen pour se rendre au Café Jazz.



De dehors, la première fois, on ne sait pas trop à quoi s'attendre. On n'ose pas trop entrer, c'est peut-être privé ? Et ce programme à l…

RADIO BLOUG is ON !!

Image
Après moult efforts et essais infructueux, voici enfin RADIO BLOUG !

Vous pourrez y découvrir tous les artistes que vous aimez et ne connaissez pas encore! La sélection du moment, l'avant-garde japonaise ou... la retransmission du concert de Richard Clayderman à Tokyo !! (si si, il existe encore ici!) Bref, que du bonheur en musique!

Le tout demande encore quelques améliorations...TOUT COMMENTAIRE est le BIENVENU!
Je veux bien qu'on me dise que le HTML n'est pas sorcier, mais quand on n'y connaît rien, c'est quand même pas évident!

Il faut donc ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre car je ne connais pas la ligne de code qui le fait automatiquement...
J'aimerais, en fait, faire une fenêtre pop-up à la taille du player radio. Peut-être que Dani, Tétris, Eric ou Bluenju, sans doute, pourront m'aider.


[MAJ] MERCI à DANI !!
Grâce à ses précieux précis conseils, vous pourrez maintenant écouter Radio Bloug sans soucis dans une petite fenêtre qui s'ouvre toute se…

Comme dirait l'autre...

"Je dis des choses tellement intelligentes que le plus souvent je ne comprends pas ce que je dis."
[Jacques Rouxel]

Quilucru !

Image
J'ai passé la soirée d'hier à "La Rumba" à danser la salsa !

Deux cubains donnaient le cours gratuit à une foule de minettes extasiées dans cette boîte de Roppongi, le quartier des discos et bars à gogo, véritable Disneyland des plus de 18 ans dans toute sa diversité, du Mac do au bar à hotesses.

J'ai pensé à Dani, bien sûr, avec qui j'étais allé dans une boîte salsa à Paris étancher dans la bière mon dépit à voir les filles se battre pour se faire chavirer par les beau gosses qui y travaillaient. On s'était juré, à l'époque, de prendre des cours nous aussi, pour faire les kings le samedi soir, mais comme d'habitude, on a plutôt fait les horreurs dans les bars de Montmartre (moi en tout cas!).

Alors, prendre un cours ici, avec une amie étudiante de surcroît, c'est toujours un petit pas de plus vers le roi de la piste de danse que je ne serai jamais, me suis-je dit. Sauf que...le cours de salsa s'est avéré n'être pas ça du tout! C'é…

Comme dirait l'autre...

"Il y a ceux qui voient les choses telles quelles sont et qui se demandent pourquoi. Moi je les vois telles qu'elles pourraient être et je me dis pourquoi pas !"
[Marc Levy]

Ca commence comme ça...

Image
A rebours,
Le récit d'un voyage qui commence sur un retour.

Et comme vous les attendiez tous, voici sans plus attendre, pour faire honneur au quartier dans lequel je bosse, les charmantes, les suffocantes, les provocantes, les ridicules, les excentriques de groupes, les authentiques...SHIBUYA GALS !

Alors...Faut pas tricher, car celle-là seulement est authentique. Vous l'aurez compris : tout est dans le regard, dans la subtilité du maquillage, dans le choix des couleurs et la gravité des accesoires. Quelque chose du pyjama californien un dimanche matin à 14h00 en somme...

Shibuya est le quartier dont Lévi-Strauss s'étonnait de n'y voir personne de moins de 35 ans... Et c'était il y a un moment déjà...C'est un quartier rose à l'odeur de frites, un paradis enchanté et assourdissant où des sirènes peinturlurées vous chantent de stridentes odes au mégaphone, perchée sur des rochers de carton à l'entrée des magazins. (Vous aurez une idée de ce qui guette le mari…