Articles

Affichage des articles du novembre, 2005

La beauté des couleurs de l'automne

Image
"Akita, située au Nord du Japon sur l'ïle de Honshu, est une région réputée pour les couleurs de ses arbres en automne, en particulier les momiji, ou érables du Japon, dont les feuilles deviennent d'un rouge flamboyant en cette saison."
Ca avait l'air parfait...

En effet, autant qu'ils apprécient la beauté cotonneuse et fragile des sakura au printemps, les Japonais reprennent leur bâton de pèlerin avec enthousiasme en automne pour aller contempler des feuilles d'arbres. Il faut dire que le Japon et le Canada sont les deux seuls pays sur Terre où l'automne est aussi chatoyant... On allait pas rater ça... mais on a quand même failli !

Profitant d'une ristourne sur les billets d'avion, on avait décidé d'aller loin... Loin de Tokyo pour apprécier un Japon différent, loin des foules aveugles et des néons sonores, loin de la beauté néfaste des paysages urbains. En fait, on est allé tellement loin qu'il n'y avait plus grand chose...

Les jeu…

Une grande première !

Image
Après les mots, les images et le son, il fallait bien que je m'attaque à la vidéo...
Après moult déboires, c'est chose faite !

Cependant, si vous n'arrivez pas à lire la vidéo, il vous suffit d'aller sur cette page et d'installer le plug-in. (C'est très simple, ça prend deux minutes et c'est bien expliqué.)

Ainsi pour pourrez découvrir un Japon encore plus vivant, un japon qui bouge, qui vibre, qui fait tût-tût aussi parfois, bref, un Japon en images mobiles et sonores !

Alors tout de suite, pour commencer, une petite vidéo d'Akita, parce que même si on n'a pas vu beaucoup d'arbres, on y a découvert la trépidente vie nocturne du Game Center de la gare !

Vidéo

RADIO BLOUG UPDATED !!

Image
Voici les enregistrements de répétitions d'Echo, qu'elle m'avait donnés avant que l'on ne se voie en studio.

C'est pour ça qu'il n'y a encore que sa voix et sa guitare, mais le reste devrait suivre, espérons-le!

L'espace à combler

Image
Voici donc l'histoire d'écho...

Parce que vos voix résonnent sur le temps retrouvé.
Parce que je peux maintenant vous faire suivre les chemins qui mènent aux points suspendus...

J'étais avec Cyril et Guillaume à Shimokitazawa, mon quartier. Tout a commencé par un soir de grand bruit, un de ces soirs révolus qui s'étirent jusqu'à ce que l'aube vous rappelle qu'il est temps d'aller dormir. C'était en été.

Tandis qu'on marchait, du pas hazardeux mais joyeux des soirées finissantes, au hasard des ruelles de Shimokita, on vint à passer sous le Rainbow Gate, frontière entre le nord et le sud du quartier.

J'aime ce pont parce qu'il marque véritablement une frontière entre deux espaces. Il a été peint mille fois, il y a longtemps; il a été griffé, gratté, tamponné; on y a collé des affiches, des papiers, des images dont il reste encore chaque empreinte, et la patine du temps lui a donné ce teint unique des mosaïques impossibles à reproduire. Les co…