NHK フランス語 - The Show (must) go on !


Eh oui, j'ai du mal à retenir l'émotion qui est la mienne en vous annonçant que cette année encore la télévision japonaise va profiter de notre talent...indicible !

L'année dernière, déjà, c'était la gloire, poulettes, caviar et bigoudis, mais la saison qui commence s'annonce bien plus torride encore, vous imaginez bien !

Notre équipe exceptionnelle se voit cette année honorée de la présence d'un vrai Talento (ce terme étant avant tout performatif, puisque personne ne semble encore le connaître), Usoh, qui fait beaucoup d'efforts pour apprendre les subtilités du français et déceler dans les remarques non moins subtiles de notre professeur-artiste-peintre les nuances infinies de sa palette libidinale.

Au diable donc le décor tristounet de l'Agence de Paris ! Cette année, c'est dans l'ambience rococo de la Galerie R qu'évoluera notre verve didactique. Galerie R parce que Rieko, évidemment, mais Galerie R surtout parce qu'en japonais, R se prononce "a-ru" et que c'est bien de grand aru dont il est question ici !

Je dois dire que nous avons tous été surpris de l'évolution de cette émission d'une année sur l'autre. Alors que l'année passée, les épisodes se répétaient tous semblables au premier, qu'il n'y avait, pour ainsi dire, pas de mouvement sur le plateau et que l'ensemble revêtait un aspect rigide et sans surprises, toutes les critiques que nous pensions avoir formulées en vain ont été prises en compte dans la réalisation de la nouvelle émission et ont donné lieu à des améliorations systématiques. C'est sans équivoque; même si c'est pas encore Ben Hur, c'est quand même mieux qu'avant !

Outre Usoh qui apprend à dessiner des pétichains avec Michaël, vous pourrez donc apprécier de voir la grâce de Rieko en mouvement (et en pantalon), entendre Jennifer faire des vocalises en japonais et des trucs sexy avec sa bouche ou encore essayer de retenir du vocabulaire au rythme des tablas ! Bref, que du bonheur à 23h00 !

Posts les plus consultés de ce blog

Léon Spilliaert

Nouvelle Star !

Quand Veda s'évada