RADIO BLOUG UPDATED !!

Il y a un an, je posais le pied au Cambodge.

Il y a un an, à Phnom Penh, j'entrais à S-21, le centre de torture et d'extermination khmer rouges où 17000 personnes disparurent et 7 seulement survécurent.

S-21, rebaptisé aujourd'hui Tuol Sleng, fut le théâtre macabre, quatre ans durant, des purges internes du Parti, de cette machine monstrueuse et folle, victime de sa propre paranoïa, qui petit à petit, à mesure qu'elle l'asservissait, tourna sa folie de "l'Autre", l'ennemi qu'elle avait fini par voir en son propre sein, à elle-même.

A cette époque, Pol Pot n'était pour moi qu'un nom, le Cambodge et son histoire, une inconnue. Aujourd'hui, les Salot Sar, Ieng Sary, Kheu Sampan et autres Ta Mok, les concepts de "peuple nouveau" et de "peuple ancien" ne me sont plus étrangers, grâce au travail de ceux qui ont survécu et à celui de ceux qui cherchent à comprendre comment l'homme peut devenir à ce point un loup pour l'homme. Cette expérience absurde, inutile et meurtrière a fait près de deux millions de morts, et combien de victimes ? Aujourd'hui encore, les plaies restent ouvertes.


Si vous voulez savoir, sinon comprendre, ce qui s'est passé au Cambodge entre 1975 et 1979, si vous voulez savoir comment l'aventure communiste la plus radicale a pu être menée dans un pays qui s'était toujours singularisé par sa neutralité, je vous propose de retrouver sur RADIO BLOUG ! une série d'émissions passionnantes réalisée par Laure de Vulpian et Mehdi El Hadj sur France Culture : Cambodge, le pays des tigres disparus.

Chacune des cinq séries de trois heures est découpée ainsi :
  • Des archives sonores de l'Ina couvrant la période de 1946 à 1998.
  • Des débats et discussions en compagnie de survivants, historiens, juristes, médecins, écrivains, journalistes et cinéastes.
  • Des documentaires réalisés au Cambodge, aussi bien auprès des victimes que des hommes politiques.
Et pour compléter ces émissions, je ne saurais que trop vous recommander la lecture du livre remarquable de Haing S. Nor, Une Odysée cambodgienne, lui-même survivant des années khmers rouges et acteur du film La Déchirure (aka The Killing Fields), qui retrace le parcours de Dith Pran, un autre survivant du régime.

Posts les plus consultés de ce blog

Nouvelle Star !

Léon Spilliaert

Quand Veda s'évada