Les cailloux du voyage #5

Retrouvé Jeab à 9 heures. Trop tôt pour Davi ce matin-là, il est resté ici.


Pris le bateau pour aller sur l'île. Temps magnifique, soleil ennemi. L'île en vue, l'eau turquoise, des coraux morts, des oursins par centaines.

Première plage sans interêt. Dans l'eau, des Indiens. Mal m'a pris de vouloir parler hindi, les voila qui arrivent droit sur nous pour nous serrer la main, ou plutôt les fesses de Jeab... Marché un peu jusqu'à un endroit plus calme et plus joli.

Mangé des gambas en essayant, en vain, de se protéger du soleil.


Repris le bateau à 16 heures. 20 minutes plus tard, comme aucun des deux bateaux ne se décidaient à partir, Jeab a demandé quel était le problème. Il y a un problème lui a-t-on répondu. d'accord. Un gros problème, apparemment.

Arrêté un speed boat qui passait. Rempli de Pakistanais... Plutôt sympa, si ce n'est une prise de bec à l'arrivée sur le prix de la course, beaucoup plus violente que si nous en avions été les acteurs. Décidemment, les asiatiques ne s'aiment pas...

Arrivé tout brûlant à l'hôtel. Ai retrouvé Davi. Fait un tour de moto ensemble.



Le soir, retrouvé Om, Rosa et Jeab au Lucifer. Rosa m'a dedicacé son disque.


Découvert les spécialités culinaires locales...


Rentré clopin-clopant, rassasié, et tout brûlant...

Posts les plus consultés de ce blog

Nouvelle Star !

Léon Spilliaert

Quand Veda s'évada