Articles

Affichage des articles du septembre, 2006

Ta Phrom crippled orchestra

Image

Radio Ta Prohm

Image

Comment va ton nombril ?

Image
C’est qu’il n’y a plus personne derrière cette porte !
Oublie la sonnette ! Ce n’en est pas une d’ailleurs… Fut un temps, oui, où nous avions une liaison cellulaire, mais la ligne a été coupée…
Mais puisque je te dis qu’elle n’est pas là ! Ce qu’il reste ?
Mélange un peu de peur, le mystère, ton passé
Et si tu cherches bien, tu auras une idée…
Ne sois pas triste, au contraire !
Tout le monde porte ainsi ce signe qui l’attache à la mère !

Écoute…

Vas voir jusqu’où te mène ce long collier d’amours
Ariane et sa vie même que tu serres en marchant
Sur toi veille constamment et t’invite au retour.

Tu seras peut-être un jour à l’origine des rondes,
Use du bonheur d’inviter l’âme au monde !

N’oublie pas que je suis un miroir
Où se reflètent la vie, la mort, l'espoir
Mire-toi dans l’eau profonde,
Baigne-toi dans l’histoire
Reviens me voir souvent, interroge ce soleil
Il te dira où aller, te disant d’où tu viens
La vie sera plus douce et plus sûr ton chemin.


Et vous, comment va votre nombril ?

Titoï

Image
- Like the bird titoï ! Titoï !
...
- Comment tu t'appoules ? Ah ! Comment tu t'appoules !! Comment tu t'appelles ?
- Maya...
- Maya ? Very good name !
Image
Cette fois, si vous voulez les rires, il faut aller les chercher ...

Japoon

Image

Ta Prohm

Image

Bayon

Image
- Photo de Maya

Cheap Cheap

Image

Angkor Wat

Image
- Photo de Maya

La Princesse de Babylone

Image
Ah... les charmes de l'Orient !

Nous venions déjà de traverser déserts et dangers, une nuit de dunes, pleine de lueurs et de bruits étranges, de ces petites dunes fourbes, creusées par les roues des caravanes sur la gadoue des routes mystiques, et nous n'étions encore qu'au seuil de notre première nuit, vannés...

Les préliminaires à l'aventure sont toujours pleins de péripéties. La limite est floue d'ailleurs, tant il est difficile d'avoir idée du cours que vont prendre les événements, ne seraient-ce que les plus anodins. Candide aurait été bien emmerdé au Cambodge, et sans le sou, très vite.

Car évidemment, point de répis à l'arrivée; il nous fallut encore affronter le zèle de nos caravaniers et leurs hordes de moustiques loustics ! Par un de ces enchantements qui n'existent que dans les contes orientaux, le terminus de notre caravane se trouva coïncider avec la cour de la guest house du cousin du chef des bédouins... Attitude altière s'il en est, d…

Sur la route

Image
Le surlendemain, après avoir réveillé Maya à 5h00 du matin parce que je n'avais pas changé d'heure, on quittait Bangkok en bus pour la frontière cambodgienne...

J'avais cru voir une pub pour un forfait spécial le matin, genre "New temple discovery possible". Qui sait ? Il restait peut-être même encore des temples à découvrir !

Une fois à bord de notre limousine, on discutait tranquillement, assis dans nos sièges, quand le type d'à côté nous adressa la parole d'une manière aussi candide que sympathique, mais discrètement quand même, comme s'il avait voulu essuyer, à notre insu, un postillon perdu sur un bras :

- Euh... Excusez-moi, vous êtes Français ?

Heureusement qu'on est gentils quand même, parce que là, c'était tentant de sortir une bonne vanne de lascar !

C'était Carl...


Alors Carl, c'est un mec qui parle en alinéas, petit 1, petit 2 et tout... J'avais l'impression de voir s'inscrire entre nous les retraits, les paragrap…

Lumpini Park

Image
J'avais marché toute la journée dans la ville, en tongs, et je commençais vraiment à avoir besoin d'un peu de verdure...
Parce que les tongs, c'est super, mais on oublie vite que la première fois qu'on les remet ça scie la peau, là où les ampoules se forment...

Comme je devais y rencontrer Maya le soir, j'ai décidé d'aller poser mes pieds dans l'herbe grasse du Lumpini Park, au centre de Bangkok.


En m'approchant de l'entrée, j'ai vu une foule qui s'agitait derrière les grilles. J'ai d'abord cru à une manifestation, mais la musique était quand même trop dance floor pour soutenir une quelconque revendication et puis, une manifestation dans un parc, ce serait pas très malin...

En fait, c'était beaucoup mieux que ça !



Surtout quand j'ai vu que Madame pipi était de la partie ! Du coup, j'en ai oublié mes pieds meutris et je me suis mis moi aussi à faire chalala in the morning, en boitant quand même un petit peu...


Et puis le so…